Les trognes, les têtards !

Pourquoi est-ce qu’on s’embête à torturer de malheureux petits arbres en le tronçonnant en trogne ? En regardant de près et en observant de vieux arbres taillés en têtard, on voit que les branches coupées et le tronc, années après années, font des cavités, et dans ces cavités, il y a du monde. Ce sont des abris, des abris pour les chouettes chevêches, la huppe ou le moineau friqué, les mésanges, certaines chauves-souris, les lézards ou le mulot et tout un tas d’insectes.

Dans un jeune verger, poser des nichoirs c’est donc mimer les cavités que ces jeunes arbres n’ont pas encore.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s