Les maraîchers de la ferme de l’Auberge ne peuvent plus irriguer

Voilà ce qui nous pend au nez à tous et à toutes. Dans ce contexte de changement climatique, il semblerait que cette année de sécheresse terrible sera bientôt une année normale.

Pensons-y lorsque nous arrosons notre beau gazon, lorsque nous remplissons ou creusons notre piscine, lorsque nous mangeons de la viande industrielle (le maïs qui consomme tant d’eau, c’est pour nourrir des animaux en batterie, on peut faire autrement), lorsque nous consommons tout court.

L’eau c’est rare et il est indispensable de s’organiser pour la partager, avec tous les vivants.

https://reporterre.net/Nos-plantes-crevent-dans-la-Drome-les-paysans-abattus-par-la-secheresse

Le magasin à la ferme a 5 ans!

Il y a 5 ans ✨✨ Julie Bosson ✨✨ la première ✨✨ extraordinaire ✨✨ merveilleuse ✨✨ incroyable ✨✨ maraîchère sur la ferme, ouvrait le marché à la ferme un vendredi soir. Voici notre tout premier consommateur et quelques photos de l’époque. Un grand merci à toutes celles et tous ceux qui nous ont soutenu depuis.

Les arbres morts sont une aubaine

L’humain occidental a tendance à vouloir faire propre. C’est pourquoi nous voulons éliminer les arbres morts de nos haies et les arbres sont nombreux à s’assécher en ce moment. Néanmoins ce « propre » n’est pas un avantage pour la vie sauvage. Laisser ces troncs en place (qui ne menacent pas de chuter sur une maison bien évidemment) est un joyaux pour de nombreux animaux. C’est un perchoir pour les oiseaux, une source de nourriture -les larves qui vont coloniser le bois mort par exemple- pour d’autres, un mirador pour les prédateurs, un abri pour des insectes, une rampes pour les lianes etc.

Les forêts les plus riches sont celles où on a laissé le bois mort car sans bois mort, c’est tout un pan de la forêt qui n’existe pas. Une haie mime une forêt, simplifiée mais forêt quand même.

Tommes de brebis & abricots, pêches, figues au magasin ce matin

🍊🍑🍆🍎🥒🧀 🐑 🍊🍑🍆🍎🥒🧀 🐑🍊🍑🍆🍎🥒🧀 🐑🍊🍑🍆🍎🥒🧀 🐑

Les LAITAGE DE BREBIS de la ferme des ROUTES sont de retour ce matin au magasin à la ferme. Et c’est Alain&Marianne de la ferme du ROUGEQUEUE qui vous accueillent!

En plus des yaourts et fromages, il y a tous les légumes d’été, et des PÊCHES, ABRICOTS, FIGUES, RHUBARBE!

Des nouvelles de l’association des fermes paysannes et sauvages

C’est avec très grand plaisir que nous avons fait entrer de nouvelles génialissimes fermes dans l’association des fermes paysannes et sauvages!

  • La ferme de l’Auberge à Divajeu, avec Natacha Faillet, Stéphane Chauplannaz, Galcérand Serralongue et Fanny Boulaud qui nous ont reçu pour une visite le week-end dernier (voyez les photos ci-dessous). Ils produisent des légumes, de l’agneau dans un lieu magique et réensauvagé.
  • La ferme de l’Oadie à Die avec Valérie du Retail et Julie qui élèvent des poules pondeuses, des chevaux, et ont fait pousser une véritable forêt fruitière au pied des magnifiques montagnes du diois.
  • D’âme des champs à Montmeyrand avec Lydvine Carre et ses fleurs à couper où bourdonnent d’insectes pollinisateurs hyperactifs.
  • La ferme de Choux patate à Crest où Sébastien Choupas, Marie Michalet et Simon Guillot commencent une production de légumes et d’oeufs.
  • La ferme de Courtevoux à Pont en Royans où un collectif de jeunes pleins d’idées et d’énergie fait renaître un lieu de vie divin: pain, arbo, pondeuses, légumes, ovins, caprins, etc. Jonathan Lesage, l’éleveur de brebis et de chèvre est l’ornithologue de la bande.
  • Domaine de Lorient à St Péray avec Laure Colombo et Dimitri qui ensauvagent et diversifient leur vignoble avec des brebis, des vaches et mille malices.
  • Equisetum olea à Autuche dans les Baronnies, notre ferme la plus méridionale où Prêle (Equisetum) et Olivier Lannès (Olea) tentent de faire de l’agriculture dans un milieu très sauvage. Ils élèvent des brebis dans la ferme familiale. Et en bonus, Olive est un naturaliste chevronné! Découvrez l’article que l’Hirondelle aux champs à écrit sur eux. C’est tout à la fin.
  • Au champ de l’âne à Mercurol avec Marina Vecina et Vincent Delagnes. Légumes et oeufs pour eux aussi!

Et nous voilà 19 😆

Présentation de Napoléon