Une ferme paysanne et sauvage

Qu’est-ce qu’un paysan, une paysanne naturaliste ?

C’est un paysan ou une paysanne qui est aussi naturaliste (sans blague!), qui intègre la vie sauvage dans son espace agricole. C’est un paysan ou une paysanne qui cherche à faire revenir cette vie sauvage s’il est installé dans un milieu vidé par des années d’agriculture chimique, ou alors qui la préserve lorsqu’il ou elle s’installe dans un milieu où la vie sauvage est encore présente. C’est un paysan ou une paysanne qui considère qu’il ou elle fait partie du vivant, qui se sent un vivant·e parmi les autres vivants de sa ferme, qui intègre la vie sauvage dans son système de cultures. C’est un paysan ou une paysanne qui connait le vivant ou qui cherche à connaitre et à tisser des liens avec les vivants autres qu’humains qu’il ne connait pas. Il/elle sait le plus souvent reconnaître les espèces, connaît ou cherche à connaitre leurs besoins, leurs manières d’être vivant. Il/elle parvient à deviner la présence d’un animal aux traces qu’il laisse, à son chant.

Enfin, un paysan ou une paysanne naturaliste a une part d’acceptation dans le fait qu’on ne peut pas tout contrôle, qu’on ne veut pas tout contrôler, que les dynamiques du vivant sont celles qui meuvent les exploitation, qu’une partie de son exploitation est hors de son contrôle. Il/elle se détache de cette gestionite qui imprègne le monde occidental. 

Dans le cas de la ferme, il a fallu faire revenir la vie sauvage en lui offrant le gîte et le couvert qui avaient disparu, il a fallu créer des habitats.

Et puis il a fallu laisser évoluer librement les espaces non cultivés, sans les nettoyer, sans les broyer, sans chercher à faire propre,  accepter le « désordre » apparent, passer du temps à OBSERVER tout ce petit monde ! TOUT LE MONDE PEUT DEVENIR PAYSAN·NE NATURALISTE à son rythme !

Une ferme paysanne et sauvage

Il existe une initiative commune entre la LPO Vendée et les paysans du coin qui a donné le réseau Paysans de Nature dont la ferme fait partie.

Nous développons actuellement le réseau des fermes paysannes et sauvages qui regroupe des fermes à taille humaine qui œuvrent pour le retour de la vie sauvage dans les espaces agricoles. Ce projet se monte en lien avec Paysans de Nature et la LPO Drôme.

Et enfin et non des moindres, l’association Réensauvager la ferme est un laboratoire d’invention et d’expérimentation de pratiques et dispositifs sur la ferme et comme un espace d’exploration et de suivi de la faune, de la flore, de la fonge des microbiotes qui s’y installent et des dynamiques interdépendantes qu’elles assurent.

IMG_20200531_102048