La ferme du Grand Laval, c’est qui, c’est quoi?

Suivez nos actions quotidiennes en vous abonnant à nos actualités (en cliquant sur l’onglet « suivre » en bas à droite de votre écran)

C’est l’envie de montrer qu’il est possible de produire sur une petite ferme et de vivre de ses activités très diversifiées tout en intégrant la vie sauvage.

En 2006 Sébastien récupère la ferme qui avait appartenu autrefois à son grand-père. Naturaliste et ornithologue, il commence par installer de nombreuses haies afin d’accueillir oiseaux, insectes, petite faune… l’idée est de créer le plus d’habitats possible pour accueillir une biodiversité riche, variée et résiliente. En même temps, il plante un verger mené en agroforesterie, des cultures d’oléagineux et de légumes secs. Tout est commercialisé en vente direct. Enfin, pour compléter l’ensemble, valoriser les sous-produits et amender les sols, il intègre un troupeau de brebis. Les agneaux sont eux aussi commercialisés en vente direct. En 2008 Sébastien obtient le label Agriculture Biologique (il faut 2 ans pour convertir une parcelle).

En 2015, débarque Julie qui s’installe en maraîchage. Formée en tant qu’animatrice en agroécologie en 2014, il lui parait évident de commencer à produire avant de pouvoir animer et transmettre toutes les valeurs de l’agroécologie. En 2016, c’est Elsa qui débarque. Elle reprend peu à peu l’atelier poules, la com’ et la gestion des magasin et partage avec Sébastien le travail dans le verger et les grandes cultures. En 2018 Julie nous quitte pour de nouveaux projets et nous accueillons Juliette et Guillaume, maraîchers « en test » et anciens géologues en reconversion. En 2020, Sébastien et Elsa créent le GAEC la Ferme du Grand Laval.

En 2020 naît l’association des Fermes paysannes et sauvages (https://lesfermespaysannesetsauvages.wordpress.com/) qui regroupe une dizaine de ferme qui travaillent sur l’accueil du vivant au sein de leur exploitation.

Tous les produits de la ferme sont commercialisés en vente directe: au magasin de producteurs à Court-Circuit (Chabeuil) et à COllines biO (Romans) où nous sommes associés. Nous ouvrons le magasin à la ferme  les samedis et mercredis. Nous vendons aussi quelques produits à l’épicerie le Zingam à Paris, à Nos Champs à l’Ecancière, à la Biasse Paysanne à Nyons, à Travers Champs à Loriol, à la Musette de Valentine à Bourg-les-Valence.

carte-du-grand-laval
default
20160514_192013
La coupe des foins
Forêt fruitière
La forêt fruitière (kiwis, pêchers, framboisiers, rhubarbes, chayottes)

Ces actions sont cofinancées par l’UNION EUROPÉENNE dans le cadre du Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural (FEADER). http://ec.europa.eu/agriculture/rural-development-2014-2020/index_fr.htm