Les maraîchers de la ferme de l’Auberge ne peuvent plus irriguer

Voilà ce qui nous pend au nez à tous et à toutes. Dans ce contexte de changement climatique, il semblerait que cette année de sécheresse terrible sera bientôt une année normale.

Pensons-y lorsque nous arrosons notre beau gazon, lorsque nous remplissons ou creusons notre piscine, lorsque nous mangeons de la viande industrielle (le maïs qui consomme tant d’eau, c’est pour nourrir des animaux en batterie, on peut faire autrement), lorsque nous consommons tout court.

L’eau c’est rare et il est indispensable de s’organiser pour la partager, avec tous les vivants.

https://reporterre.net/Nos-plantes-crevent-dans-la-Drome-les-paysans-abattus-par-la-secheresse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s